mercredi 12 novembre 2014

"Chantier" de Richard Bachman

Ce nom ne vous dit peut être rien, mais en fait dessous ce pseudo se cache un auteur dont j'ai déjà parlé ici : Stephen King. Pourquoi l'avoir fait publié sous un autre nom ? Je ne sais pas du tout. Mais avant de donner mon avis, voici l'histoire de ce livre.
http://www.images-chapitre.com/ima2/original/706/100706_6979046.jpg
Novembre 1973. Bart Dawes est un petit cadre américain typique, à la vie bien rangée. Son existence bascule quand il apprend que sa maison et la blanchisserie où il travaille vont être rasées, pour permettre la construction d'une autoroute. Dawes achète des armes sans sembler être conscient des motivations qui le poussent à le faire. Malgré les avis d'expropriation de la mairie, il ne fait aucune démarche pour trouver une nouvelle résidence, retardant sans arrêt l'échéance ce qui provoque des tensions avec son épouse Mary. Plus grave encore, il fait de même pour la blanchisserie alors que le patron de l'entreprise l'a chargé d'acquérir un nouveau local.

Opinion : et bien pour moi ce n'est clairement pas du Stephen King, dans le sens où je le connais en tant qu'auteur de romans d'horreur, mais là ça n'a rien à voir du tout. C'est plus un drame psychologique mais rien ne donne envie de continuer l'histoire. On peut deviner la fin bien avant la moitié du livre. J'ai même eu du mal à rentrer dans l'histoire mais j'avais quand même envie d'aller au bout donc je me suis forcée, mais le résultat est là : je n'ai pas du tout accroché à l'histoire de ce pauvre type. Il a peut être de bonnes raisons, même si pour moi au final c'est juste un prétexte rien de plus aux actions qu'il va faire par la suite.
En clair, je n'ai pas du tout aimé et du coup je vais le donner.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire