samedi 5 novembre 2016

"Akaneiro : Demon Hunters"

Afficher l'image d'origine
Hack'n'Slash développé par les chinois de chez Spicy Horse ainsi que par le génialissime American McGee à qui nous devons déjà Alice : Madness Returns. Pour marquer son retour parmi la monde des vivants, Akaneiro se paye aujourd'hui le luxe de se retrouver sur la plateforme de téléchargement Steam.

Pour ceux du fond n'ayant pas suivi l'histoire, Akaneiro : Demon Hunters est un Hack'n'Slash se déroulant dans un Japon féodal mettant en scène tous les esprits que nous pouvons découvrir dans le folklore du pays du soleil levant. Vous pouvez donc désormais passer par Steam pour y jouer en échange de 9,99€. Bien évidemment, à ce prix-là vous récupérerez en échange 30$ dans la monnaie du jeu permettant d'acheter des objets uniques ainsi que d'autres babioles.
J'ai trouvé ce petit jeu dans les jeux gratuits sur Steam. Il est donc possible d'y jouer sans avoir à payé autant, même si vous n'aurez pas accès au dollar dans le jeu, mais ils ne servent pas à grand chose. Certes, vous pouvez vous payer de belles armes, des animaux de compagnies mais vous pouvez vous en passez aussi.
Vous avez le choix entre 3 classes différentes, dont le guerrier, le mage ou le voleur, comme dans chaque jeu de ce genre. On vous donnez une mission, et vous devez aller faire ce qu'on vous demande. Vous revenez à chaque fois au village pour acheter de l'équipement, des animaux qui vous accompagne pendant un nombre limité de temps. A chaque fois que vous débloquez un animal, et que vous payez pour l'avoir, vous débloquez un succès. Les autres succès, ce sont simplement les missions à faire en mode facile. Vous pouvez faire les missions en mode facile, normal ou difficile, en sachant que vous n'aurez aucun succès pour la difficulté. J'en ai faites quelques unes pour avoir plus d'expériences au début du jeu.
Afficher l'image d'origine
Personnellement, j'ai bien aimé, c'était assez sympa à faire. Pourtant, j'avais vu plein de mauvaises critiques, disant que le jeu était vieillot, que les actions n'étaient pas faite dès qu'on appuyait sur la touche, sauf que j'ai pas eu ce genre de problème. Puis, pour ma part, le jeu me faisait penser à de vieux dessins japonais, une petite touche qui me plongeait encore plus dans ce jeu. Une belle petite découverte pour ma part.
Afficher l'image d'origine
Succès obtenus : 41/41

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire