vendredi 30 août 2013

Pot pourris original

Une petite astuce que j'ai envie de partager avec vous.
Il y a quelques temps, ma mère avait coupé de la lavande qui pousse chez nous, et j'ai décidé de récupérer quelques tiges, parce que j'aime beaucoup l'odeur. Sauf qu'au fil des jours, la lavande commençait à sécher, et à en mettre partout. Je cherchais donc un moyen pour ne garder que les fleurs, mais je n'avais pas d'idée, jusqu'à ce dimanche.
Ma mère faisait le repassage et je suis allé l'aider pour trier les chaussettes. Et là, j'en trouve une, et je me suis rappelé qu'elle n'avait pas sa soeur. C'était pas la peine de la chercher, Anya notre chienne l'a mangée. Du coup, vu qu'elle était toute seule je voulais la jeter, quand je me suis rappelé un article que j'avais sur un blog. La femme qui fait le bloc proposait une idée, toute simple, d'en faire un petit pot pourrit pour nos armoires. Du coup, même si j'aime pas la couture, je m'y suis mise.


Matériel nécessaire :
- un ciseau
- une chaussette
- de la lavande ou d'autres fleurs séchées
- du fil
- une aiguille
- un ruban



Commencez par couper la chaussette pour ne garder que le haut, je trouve que c'est plus joli que le bas.
Ensuite, coudre le bout pour éviter que des petits bouts s'enlèvent, et puis il faut bien faire tenir les fleurs dedans. Le mieux, pour ne pas voir les fils, c'est de retourner la chaussette pour la coudre à l'interieur, puis la retourner.

Enlevez toutes fleurs des tiges, puis les mettre dedans. Ou bien les mettre directement dedans, mais je voulais vous les montrer.


Puis fermer la chaussette par le ruban. J'ai pris celui de ma Glossy Box, que j'ai coupé en deux vu qu'il était très grand, puis j'ai brûlé les extrémitiés pour pas que les fils se détachent.

Vous pouvez ensuite la mettre dans votre armoire ou dans votre commode pour un doux parfum.
Ca m'a pas prit longtemps pour le faire, le plus long étant d'enlever les fleurs de lavande des tiges. Maintenant, à vous de vous amusez à en faire plein ^^

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire